Evous.fr à écrit un très bel article sur l’espoir des chercheurs et firmes, dont Biosantech, qui travaillent durement pour lutter contre ce fléau qu’est le SIDA.

Les chercheurs, financés par des firmes et des instituts ou des laboratoires, ont engagé une lutte déterminée contre ce virus.

Capside, protéine tat oyi…etc, les essais ne manquent pas et prouvent aujourd’hui la grande connaissance de ce rétrovirus qui a totalement révolutionné l’immunologie et la cancérologie.

En 2018, des essais se dirigent vers un vaccin prophylactique ou thérapeutique, une piste prometteuse après des décennies de flous.

Actuellement plusieurs laboratoires réalisent de nouveaux essais sur des animaux, ils pourraient bien arrivés prochainement en phase 2 puis surtout phase 3.

Cette dernière phase étant incontournable pour une commercialisation sur le marché.

Il s’agit d’une affaire de financement et de temps…Pasteur, Antipolis, Biosantech, Montpellier, Ap-HP Henri-Mondor, … les laboratoires et des unités de l’INSERM sont en pleine recherche sur ce sujet, des tests sont en cours, jusqu’en phase 2, et peut-être bientôt en phase 3.

N’oublions pas que très peu de vaccins arrivent au stade des essais sur l’homme et les quelques-uns ne sont pas de grands succès jusqu’à présent (succès à 20 et 30 %).

Cependant, les avancées vaccinales et scientifiques de ces dernières années sont très prometteuses, dans leurs nouvelles stratégies (molécules, vaccin ADN, élimination des réservoirs, …).

Ainsi aujourd’hui en 2018, le succès d’un vaccin à 50% et plus d’efficacité assurée, n’est plus une chimère, et pourrait voir le jour dans un avenir à moyen terme.

Retrouvez l’article complet sur le site de evous.fr

Suivez-nous et partagez :