La dernière estocade contre le virus du sida pourrait être bien donnée par un petit poucet français de la recherche médicale. La société Biosantech, créée en 2011, vient d’obtenir les autorisations de poursuivre son protocole d’essai clinique sur le vaccin qu’elle développe. Ce dernier cible une protéine responsable de l’effondrement du système immunitaire chez les sujets séropositifs.

Lire la suite

Suivez-nous et partagez :
Catégories : ActuPresse